Mode discret Désactiver

Quelles sont les origines de la Saint-Valentin ?

Tout comme le couple possède sa propre définition à travers les époques, la Saint-Valentin détient également des origines spécifiques issues de différentes cultures et religions. Retour sur l’histoire de cette fête pas comme les autres qui attise les espoirs et les fantasmes tous les ans.

La Saint-Valentin, une origine latine évoquée

Le 14 février est aujourd’hui une date inscrite dans les agendas des amoureux du monde entier. Certains adorent célébrer cet évènement, en profitent pour offrir des cadeaux à leur partenaire et passer une soirée romantique dans une ambiance enivrante. D’autres préfèrent éviter cette fête devenue à leur goût trop commerciale. Dans tous les cas, il est intéressant de connaître les origines de cette tradition.

Selon l’Institut d’étude des religions et de la laïcité, l’histoire évoque que Valentin était un prêtre romain vivant au 3ème siècle, sous le règne de l’Empereur Claude II. A l’époque, ce dernier interdit les mariages pour éviter les distractions des soldats. Cependant, le prête Valentin continua à célébrer les unions, ce qui lui valut une condamnation à mort. Lors de son séjour en prison, il tomba sous le charme de la fille de son gardien qui était aveugle. La légende veut que le prêtre rendît la vue à cette dernière en lui envoyant un mot d’amour signé de sa main avec ces mots : « Ton Valentin ».

Les origines païennes de la Saint-Valentin

C’est en 498 que le Pape décida de fixer le jour de la Saint-Valentin au 14 février, dans l’objectif principal de contrecarrer et remplacer la fête des Lupercales qui a lieu chez les romains le 15 février. Celle-ci illustre à l’origine un culte païen qui rend hommage au dieu Lupercus et à la fertilité.

Ce jour-là, les femmes célibataires de l’époque se cachaient près du village tandis que les hommes partaient à leur recherche. La légende dit que si un homme trouvait l’une de ces femmes, il devait se marier avec elle dans l’année. Cette soirée était synonyme de plaisir de la chair et de copulation pour favoriser la reproduction.

Une ode à la saison des amours qui perdure à travers les époques

D’après les poètes anglais des 14ème et 15ème siècles, l’histoire de la saint-valentin tirerait ses origines du fait que le 14 février est le jour où les oiseaux se reproduisent le plus. Le mythe de la fête des amoureux, des poèmes et dessins d’amour se développe ensuite au 19ème siècle avec la création des « Valentins », mots doux envoyés par les amoureux et les proches amis. Le succès est particulièrement retentissant aux Etats-Unis et s’inscrit dans une période ou la jeune génération cherche de nouvelles célébrations positives à fêter.

La tradition de la Saint-Valentin perdure pendant la Seconde guerre mondiale avec les soldats américains qui achètent des fleurs et des cadeaux aux françaises pour les séduire lors de cette occasion. Au cours du 20ème siècle, l’envoi de cartes devient exclusivement réservé aux amoureux.

Cupidon, le personnage incontournable aux origines de la Saint-Valentin

Il est impossible de parler de la Saint-Valentin sans évoquer Cupidon, le célèbre personnage qui représente le dieu de l’amour, muni d’un arc et d’une flèche. Le nom de Cupidon vient du latin Cupido qui veut dire désir. Selon la légende, si ce dernier frappe quelqu’un de ses flèches, il tombera amoureux de la première personne qu’il rencontre.